Le modèle OSI

Le modèle OSI est un modèle théorique de communication à travers un réseau. Ce modèle est une norme qui explique comment les ordinateurs devraient communiquer entre eux. Ce modèle se décompose en 7 couches distinctes. Chaque couche dispose de son propre matériel. Une couche N propose des services à la couche N+1 en se servant de ceux de la couche N -1.
schéma du modèle OSI
Certains types de matériel vont implémenter une à plusieurs couches. Par exemple, un routeur implémentera les 3 premières couches, un switch les 2 premières, et un terminal implémentera les 7 couches. En pratique, les couches 5 et 6 sont confondues avec la couche 7. Le modèle OSI impose que chaque couche soit indépendante, et qu’elles ne puissent communiquer qu’avec les couches adjacentes. Le fait de rendre chaque couche indépendante permet de les faire évoluer indépendamment sans devoir remanier tout le modèle OSI.
Prenons comme exemple la communication entre deux ordinateurs via un routeur.

communication entre deux ordinateurs via un routeur

Nous souhaitons aller sur le site http://www.perdu.com. Nous entrons l’adresse dans une Application (couche 7). L’application s’occupe également de la présentation des données (elle crée une requête HTTP) et de la connexion au serveur. La requête est ensuite transmise à la couche 4, qui va transporter la requête via un protocole (ici, le TCP). Cette couche va créer un datagramme, un train de données, et l’envoyer sur le réseau à une destination (une IP). Ce train parcourt la liaison entre les terminaux via le support physique, à savoir le câble.

Les données « brutes » arrivent au routeur, qui traite les données dans son stack, analyse l’IP de destination (en couche 3) et renvoie le train dans la bonne direction, vers le serveur.

Le serveur reçoit les données brutes, extrait les informations couche par couche jusqu’à l’application qui traite la requête (le serveur HTTP), et émet sa réponse.

[sb_sibling_prev][sb_sibling_next]
Print Friendly, PDF & Email