La défragmentation

Assimilons le disque dur à une grande armoire à tiroirs, tous de même taille, dans laquelle on rangerait des dossiers.

Au départ, tous les tiroirs sont vides, et la secrétaire peut remplir les premiers tiroirs sans problème. Des dossiers sont retirés, ce qui amène des trous dans la rangée des tiroirs. Un problème se pose alors lorsqu’un dossier est trop grand pour rentrer intégralement dans un des emplacements vides. Le dossier est alors séparé en plusieurs morceaux puis réparti dans des cases vides.

Maintenant, si la secrétaire doit aller chercher ce dossier, elle doit aller chercher les différentes parties du dossier à des endroits différents, ce qui prend plus de temps que si l’intégralité du dossier était stockée au même endroit. Pour y remédier, il suffit que, régulièrement, quelqu’un s’occupe de réorganiser toute l’armoire en rassemblant les éléments de chaque dossier, ce qu’on appelle la défragmentation.

Il est recommandé de faire une défragmentation une fois par trimestre.

Le logiciel

Il existe un défragmenteur inclus dans Windows. Toutefois, il n’est pas intuitif. Heureusement, la société Piriform – encore elle ! – propose gratuitement un outil gratuit et performant (en attendant que Comodo sorte un défragmenteur…) : Defraggler !

Récupérez le logiciel à l’adresse suivante : http://www.piriform.com/defraggler/download/standard

Installez le logiciel comme à l’accoutumée.

Lisez attentivement chaque écran ! Si un écran vous propose d’installer autre chose que Piriform Defraggler (ask.com, par exemple) refusez ! Décochez les cases correspondantes. Ça ne nuira pas au fonctionnement du logiciel.

L’interface

Defraggler est très simple d’utilisation. L’interface est divisée en quatre zones.

interface defraggler

  • La première indique tous les disques durs ou partitions contenues dans votre ordinateur. C’est ici que vous choisirez le disque à défragmenter.
  • La seconde zone représente la carte de fragmentation du disque. Chaque case représente une zone mémoire sur le disque dur. Chaque couleur représente un état particulier. Pour connaître la légende, cliquez sur diagramme du disque.
  • En bas, c’est la zone d’informations. Chaque onglet représente un type d’information. Ce qui est pratique dans Defraggler, c’est le statut de santé du disque dur. Vous trouverez un bilan de santé complet dans l’onglet Health.
  • Enfin, tout en bas, la série de boutons permettant d’analyser le disque, ou de le défragmenter.

Avant de défragmenter, assurez-vous d’avoir un peu d’espace libre. La défragmentation se fera mal si elle ne dispose pas assez d’espace disque.

Analysez le (s) disque (s) en le (s) sélectionnant, puis en cliquant sur le bouton analyser. Si le taux de fragmentation dépasse les 15 %, il est temps de défragmenter.

Ensuite, sélectionnez le(s) disque(s) à défragmenter. Vous pouvez défragmenter de deux façons :

  • La défragmentation standard, utilisée par défaut,
  • et la défragmentation rapide, utilisable en cliquant sur bouton defraggler .La défragmentation rapide est moins performante que la défragmentation standard.

Planifier une analyse

Dans le menu Paramètres, cliquez sur Planifier.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez le disque à défragmenter, ainsi que la fréquence et l’heure de démarrage. Le mieux étant de le mettre à une heure tardive (une défragmentation peut prendre plus d’une heure) et de cocher la case permettant l’extinction du pc après défragmentation.

Print Friendly, PDF & Email